Parce que ça y est,je porte mes premières lunettes...

et que je fais désormais partie des 20 millions de personnes atteintes de presbytie en France(chaque année environ 700 000 nouveaux sujets sont touchés)

Tout ou presque sur "La presbytie", du mot grec presbys πρέσβυς, qui signifie « vieil homme » ou « ancien 

Au choix "lunettes" ou "greffe de bras"...LOL

Image result for image de presbyte

La presbytie est une évolution naturelle de la vue qui est incontournable après 40 ans. 

Ce n'est pas une maladie mais un processus de vieillissement normal de l'œil et plus particulièrement du cristallin une lentille transparente de 1 centimètre de diamètre, formée de fibres élastiques, qui se trouve derrière l'iris qui se sclérose en se durcissant.

Le grossissement du cristallin (20 µm par an) diminue l'effet de la contraction et du relâchement des deux muscles impliqués dans l'accommodation (la faculté de voir aussi bien de loin que de près).

Le cristallin est une lentille intraoculaire permettant l’accommodation, c’est-à-dire la mise au point sur les objets fixés. Il peut être comparé à l’autofocus de l’appareil photographique.

 

Celui-ci grossit progressivement par la production continue de fibres cristalliniennes. 

 

Plus on regarde un objet proche, plus le cristallin, pour adapter l'œil à la vision de près, se déforme, devenant plus sphérique. Mais, avec le temps, le cristallin perd peu à peu les fibres élastiques qui entrent dans sa structure et, donc, le pouvoir de se déformer : c'est alors que survient la presbytie.

Ce phénomène concerne tout le monde 

On considère qu'un enfant de 2 ans voit nettement un objet dès 5 centimètres, à 6 ans à 7 centimètres, à 30 ans à 10 centimètres, à 40 ans à 30 centimètres, à 50 ans à 50 centimètres et à 70 ans à 2 mètres !!!

La presbytie est un phénomène complexe lié à de nombreux facteurs qui ne sont pas encore tous identifiés.

D'autres facteurs peuvent également avoir une influence sur l'âge d'apparition de la presbytie : un mauvais état général, un état dépressif ou un état de fatigue provoqué par une intervention chirurgicale. La qualité de la vision avant l'apparition de la presbytie est aussi un élément important : ainsi, un hypermétrope en souffrira plus tôt qu'un myope.

Image result for image de presbyte

La presbytie évolue rapidement entre l'apparition de son effet et 60 ans, ce qui nécessite de changer fréquemment la puissance des verres correcteurs.Elle augmente en environ 15 ans pour exiger à son aboutissant d'une valeur d'environ 3 dioptries.

Après 65 ans, la presbytie est quasiment à son maximum d'effet et n'évolue par la suite presque plus.

 

 

Image result for image de presbyte

La presbytie est le premier défaut visuel dans le monde

C'est une particularité des pays les plus aisés où la durée de vie est longue, c'est pourquoi la presbytie prend une importance considérable puisque on passera plus de temps presbyte que non presbyte.

Image result for image de presbyte

 Comment ça marche?

L'œil est un système optique comparable à un appareil vidéographique dans lequel les images doivent être correctement mises au point par l'objectif (dont les principales lentilles sont la cornée et le cristallin) sur le film sensible (la rétine) pour être vues avec netteté et analysées par le cerveau.

 La presbytie correspond à la perte de l'accommodation qui est l'ajustement, entre la vision de loin et la vision de près, permis par les muscles intraoculaires agissant sur le cristallin.

Le cristallin de l’œil est une sorte de lentille qui permet de mettre les objets au foyer, de faire le focus. Malheureusement, à partir de 40 ans, le cristallin perd de sa souplesse, ne peut plus se bomber suffisamment pour faire la mise au point. L’œil ne perçoit plus de façon nette et précise les objets de près. Les images sont floues.

Oeil presbyte



L'image de près se forme à l'arrière de la rétine. Il en résulte une difficulté croissante à voir de près. 
La presbytie est un phénomène de vieillissement de l’œil qui touche tous les adultes normaux (tout comme la puberté touche tous les adolescents).

Dans un œil  presbyte, tous les rayons lumineux convergent en vision de près en arrière de la rétine alors qu’en vision de loin ils convergent bien au niveau de la rétine. 


La presbytieEn cas de presbytie isolée (excellente vision de loin ), il faut porter une correction pour voir de près  (verres grossissants ou "loupe" ; le terme exact est des verres  convexes )

En cas de besoin de correction de loin (myopie ou hypermétropie et astigmatisme) , il faut d'abord modifier  la  correction de loin  puis celle de près afin de pouvoir  lire de près 

 

Quels sont les troubles de la vue d'un presbyte?

Initialement, la gêne est intermittente, et survient de préférence en fin de journée lorsque l’éclairement est plus faible, ou en cas de fatigue. Elle affecte surtout la vision de près pour le travail de précision.Impression de vision brouillée, difficulté de mettre au point, céphalées, photophobie. Lorsqu’elle se décompense, la presbytie se traduit par une gêne permanente en vision de près.

L’éloignement et l’éclairement ne suffisent plus. La correction devient nécessaire habituellement vers l’âge de 45-47 ans chez l’emmétrope (œil normal) ou l’amétrope (œil myope, hypermétrope ou astigmate) emmétropie (rendu emmétrope) par une correction.

Une personne qui devient presbyte voit mal les objets de près et lit difficilement un texte trop proche.

 

Elle se met à rechercher un éclairage plus puissant, à éloigner le livre ou le journal qu'elle est en train de lire ; elle a de plus en plus de mal à enfiler un fil dans le chas d'une aiguille... Parfois, elle finit par souffrir de maux de tête en fin de journée ou par avoir des sensations de brûlures oculaires, surtout le soir. Au bout d'un certain temps, elle ne peut plus lire sans lunettes.Il devient nécessaire d'éloigner le texte à lire, puis la vision des détails (lecture des petits caractères) devient impossible sans une correction adaptée. 

 

Au début de votre presbytie, vous avez une sensation de vision floue intermittente lors du passage rapide de la vision de près à celle de loin (ou l’inverse). Par exemple, en suivant une conférence, un flou passager se manifeste si vous alternez prise de note (donc vision de près) et regards dans la salle (vision de loin).

Puis, votre presbytie provoque une baisse de la vision de près. 

Important! N'attendez pas

 Dès les premiers signes de la presbytie, consultez votre ophtalmologiste ou opticien qui vous renseigneront et vous prescriront les verres les mieux adaptés à vos besoins en fonction de vos activités. Pensez à faire contrôler l’évolution de votre vue régulièrement, idéalement tous les 18 mois.

La presbytie peut parfois être mal vécue par certaines personnes du fait du port de verres correcteurs pour la lecture ou les travaux de précision. Néanmoins il ne s’agit pas d’une pathologie mais d’un état physiologique qui se compense parfaitement et dont les conséquences n’affectent pas l’autonomie des sujets.

 Toute la population est exposée à la survenue de la presbytie, toutefois l’hypermétrope sera gêné d’autant plus précocement que son hypermétropie est forte, de même pour l’astigmate. Inversement, le myope non corrigé, restera avantagé de près, suivant le degré de sa myopie.

 Evaluation de la presbytie et Correction de la presbytie

Elle est réalisée par un ophtalmologiste, qui commence par évaluer l'acuité visuelle de loin et par rechercher un éventuel défaut de vue (myopie, hypermétropie, astigmatisme) afin de proposer, si besoin, des verres correcteurs adaptés à la fois au défaut décelé et à la presbytie.

Puis il demande au patient de lire une tablette de lecture composée de textes de plus en plus petits ; il évalue ainsi la plus petite taille lue sans difficulté. Il lui met alors une monture dans laquelle il insère différents verres, jusqu'à ce que le patient détermine ceux qui lui donnent le meilleur confort visuel. Cet examen est fait pour chaque œil séparément, puis pour les deux yeux ensemble.

Les lunettes

La presbytie est traitée par le port de verres correcteurs. Comme elle augmente régulièrement avec l'âge jusqu'à environ 60 ans, il faut porter des verres de plus en plus puissants, et les changer tous les 4 ou 5 ans, jusqu'à ce que la diminution du pouvoir d'accommodation soit entièrement stabilisée. Il existe trois types de verres.

Les verres unifocaux

Utilisés pour la vision de près, leur inconvénient principal est de gêner la vision de loin, ce qui doit être signalé au patient. Pour éviter cet inconvénient, on peut utiliser des verres dits demi-lune, par-dessus lesquels on peut regarder de loin ; ils ne posent pas de problème d'adaptation et sont les moins chers.

Les verres bifocaux

Lorsqu'une personne atteinte de presbytie portait déjà des verres correcteurs pour voir de loin, on peut lui conseiller des verres bifocaux, ou à double foyer : ils corrigent la vision de loin dans leur partie haute, et comportent une petite lucarne dans leur partie basse, dans laquelle on regarde pour voir de près. Ils ont comme principal inconvénient de ne pas corriger la vision intermédiaire.Ces verres étant constitués de deux parties distinctes avec une démarcation franche, et certaines personnes ne s'y adaptent pas.

Les verres à foyer progressif

Ils permettent à la fois la correction de la vision de près et de loin. Ce sont les plus récents et les plus perfectionnés. Ils sont formés d'une multitude de petits foyers (invisibles sur le verre des lunettes) qui corrigent aussi bien la vision de près que celle de loin, à toutes les distances possibles. L'avantage est que l'on peut les porter en permanence.La puissance varie progressivement de la partie haute du verre à sa partie basse permettant d'avoir aussi une bonne vision intermédiaire dans la partie moyenne du verre. Ces verres progressifs connaissent des progrès constants et sont très performants à condition d'un bon centrage par l'opticien. Leur avantage est de corriger la presbytie et de permettre en même temps de voir net à toute distance en corrigeant un autre défaut visuel, comme la myopie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme.

Leur principal inconvénient est qu'il faut compter une quinzaine de jours pour s'y adapter ; cette période sera moins pénible et moins longue si on n'attend pas trop longtemps avant de commencer à les porter.

Ils sont également moins confortables pour la lecture prolongée, notamment au lit, en position allongée. On les complétera donc avantageusement par une paire de lunettes munie de verres correcteurs de près, à simple foyer.

Les lentilles de contact

Il existe des lentilles de contact pour presbytes. Cependant, la qualité de la vision qu'elles apportent, de près comme de loin, malgré les progrès technologiques réalisés ces dernières années, n'égale pas encore celle d'une bonne paire de lunettes.. Leur adaptation est parfois difficile, nécessitant du temps pour s'y habituer. Une manipulation parfois difficile ou un manque de larmes, fréquent à l'âge de la presbytie, peuvent être causes d'échec.

Les lunettes souples

Certaines pharmacies proposent des lunettes prêtes à l'emploi pour les presbytes. Attention, ce type de lunettes doit servir uniquement de dépannage. En effet, les deux verres corrigent à l'identique, alors que les deux yeux n'ont pas toujours besoin de la même correction .Le centrage des verres peut ne pas convenir, ce qui rend ces lunettes difficiles à supporter au bout d'un certain temps.

La chirurgie réfractive

 Cette opération est effectuée grâce à l’action de deux types de laser : un laser femtoseconde ainsi qu’un laser excimer. Cette intervention consiste à rendre la cornée multifocale avec des zones de puissances différentes comme pour un verre progressif.

Le laser modifie la courbure de la cornée de façon à augmenter son pouvoir optique et la profondeur de champ afin de permettre la lecture.

 

 

Il n’existe aucun moyen de prévention pouvant faire retarder son apparition ou en diminuer son importance

Dès la survenue des premiers symptômes, il est nécessaire de consulter votre ophtalmologiste afin de compenser cette presbytie. Il ne faut pas attendre d’avoir des symptômes plus gênants pour envisager une consultation.

Par ailleurs, pour des personnes qui n'avaient jusqu'alors pas de problème de vue, l'apparition de la presbytie est l'occasion de consulter un spécialiste et ainsi de faire un premier examen pour détecter des affections insoupçonnées, particulièrement une tension oculaire anormale.

Image result for image de presbyte

 La presbytie peut aussi être compensée selon le principe de la monovision : un des 2 yeux étant laissé légèrement myope pour permettre la lecture et l’autre œil est corrigé pour une vision nette de loin sans lunettes.

Image result for image de presbyte

 

La presbytie peut aussi être corrigée par une chirurgie de la cataracte. Si l’œil présente des contre-indications à la réalisation d’une chirurgie réfractive, ou que le cristallin est opacifié, la presbytie peut être compensé par la mise en place en place d'un implant progressif. Les implants ont fait récemment de grands progrès et donnent de bons résultats. Toutefois certaines pathologies comme la myopie forte ou la DMLA ne sont pas des bonnes indications à ce type de chirurgie.

Résumé comment corriger la presbytie ?

-Le verre simple de lecture est la solution rudimentaire.

Il ne corrige que la vision de près, à environ 40 cm. Pour voir de loin, vous devez ôter vos lunettes ou regarder par-dessus.

-Le verre mi-distance constitue la solution intermédiaire.

Il permet de voir net de près et dans un champ de vision plus étendu. Avec ce type de verre, il est possible de lire le journal tout en voyant nettement les personnes qui vous entourent.

-Le verre progressif est la solution optimale.

Il est conçu pour restituer une vision nette et précise à toutes les distances, sans avoir besoin de changer constamment de lunettes. La partie supérieure du verre permet de voir de loin, la partie centrale de voir à mi-distance et la partie inférieure de voir de près.

Image result for image de presbyteUn verre progressif rassemble toutes les corrections dont vos yeux ont besoin en un seul verre composé de paliers progressifs. Il vous offre une vision nette et précise à toutes les distances, que ce soit de près ou de loin. Un verre progressif vous assure un confort visuel optimal. Il importe peu que vous portiez déjà des lunettes ou pas.

Un peu d'humour pour terminer ;)

 

Image result for image de presbyte

 

(sources du net)

J'ai pris livraison de mes premiers verres progressifs hier, j'espère que je vais bien m'adapter...Je suis en plus myope et astygmate...

Quel est votre vécu de la chose?Et quels bons conseils me donneriez vous pour faciliter mon adaptation?